Mettre à jour
(Menu Index)


Vous devez construire un index avant de pouvoir rechercher des fichiers. Cependant, au fur et à mesure que vous travaillerez avec votre système, vous ajouterez et modifierez des fichiers, de sorte que votre index reflètera de moins en moins vos données. Plutôt que de reconstruire l'index tout entier, la commande Mettre à jour réindexera seulement les fichiers nouveaux ou modifiés. De ce fait, elle opère de façon nettement plus rapide qu'une reconstruction intégrale de l'index.

Toutefois, bien que les mises à jour soient commodes, vous devrez de temps en temps effectuer une reconstruction complète. En effet, s'il est vrai que les mises à jour délogent correctement les fichiers supprimés et déplacés de l'index, Wilbur ne récupère pas, ce faisant, tout l'espace qu'occupent ces fichiers dans l'index tant que ce dernier n'est pas reconstruit.

Bien que la fréquence des constructions et des mises à jour dépende beaucoup de la taille et de l'utilisation de vos index, une approche raisonnable pour la plupart des index personnels pourrait consister à effectuer une mise à jour chaque heure ou toutes les deux heures, et une reconstruction une fois par jour, par exemple la nuit. Le programme WilburUtil peut vous aider à planifier ces opérations.

Pendant que Wilbur indexe vos fichiers, vous pouvez continuer de lire et de lancer n'importe quel fichier présent dans la liste des fichiers, mais vous ne pouvez pas faire de nouvelles recherches. Vous pouvez interrompre l'indexation en cliquant sur l'icône

placée sur la barre d'outils, en appelant la commande Index~Stop depuis la barre de menu, ou encore en appuyant sur la touche Echap. (ou ESC) de votre clavier.

Raccourcis

  • Barre d'outils :

    Clavier : CTRL+U


  • Copyright 1999 RedTree Development Inc. Tous droits réservés. L'information contenue dans ce document est susceptible d'être modifiée sans préavis. Tous les autres produits et sociétés mentionnés sont des marques déposées ou les marques déposées de leurs sociétés respectives ou de leurs détenteurs.