Chargement en cours . . . 

Document PHILIA

 Philia [accueil]...    imprimer ce document...   fermer cette fenêtre...

La volonté de nuire par méchanceté pure ne semble pas exister


 

Si l'on admet globalement la légitime défense comme morale, alors il faut admettre aussi presque toutes les manifestations de l'égoïsme dit immoral : on fait mal, on vole ou on tue pour se conserver ou pour se garantir, pour prévenir une infortune personnelle ; on ment lorsque la ruse et les détours sont le vrai moyen de satisfaire à l'instinct de conservation. Nuire à dessein, quand il s'agit de notre existence ou de notre sécurité (conservation de notre bien-être), est admis comme moral ; l'Etat lui-même nuit au même point de vue, quand il prononce une peine. Ce ne peut naturellement pas être dans l'action de nuire à son insu que réside l'immoralité : là, c'est le hasard qui règne. Y a-t-il donc une espèce d'action de nuire à dessein où il ne s'agisse pas de notre existence, de la conservation de notre bien-être ? Y a-t-il une manière de nuire à dessein par méchanceté pure ?

NIETZSCHE
Par-Delà Bien et Mal