Chargement en cours . . . 

Recherche PHILIA

 Philia [accueil]...    imprimer ce document...   fermer cette fenêtre...

Cléphi


 


« vertu » et « passion » et « mal » (mots exacts) :
6 occurrences trouvées :

  1. Philia [ARISTOTE : Le juste milieu est un sommet, mesure de la perfection et de la vertu]
« Ainsi tout homme averti fuit l'excès et le défaut, recherche la bonne moyenne et lui donne la préférence, moyenne établie non relativement à l'objet, mais par rapport à nous. De même toute connaissance remplit bien son… »
       http://philia.online.fr/txt/aris_055.php - 13-08-2006

  2. Philia [ARISTOTE : La sagesse n'exclut pas une certaine forme d'égoïsme]
« Les gens qui font du mot égoïste un terme de réprobation appellent égoïstes ceux qui, qu'il s'agisse de richesses, d'honneurs, de plaisirs corporels, prennent la part la plus grande ; tels sont en effet, pour la plupart… »
       http://philia.online.fr/txt/aris_070.php - 08-08-2006

  3. Philia [ROUSSEAU : L'homme sauvage est innocent]
« N'allons pas surtout conclure avec Hobbes que, pour n'avoir aucune idée de la bonté, l'homme soit naturellement méchant; qu'il soit vicieux, parce qu'il ne connaît pas la vertu; qu'il refuse toujours à ses semblables… »
       http://philia.online.fr/txt/rous_004.php - 12-07-2002

  4. Philia [ROUSSEAU : L'homme sauvage est capable de pitié]
« Il y a d'ailleurs un autre principe que Hobbes n'a point aperçu, et qui, ayant été donné à l'homme pour adoucir en certaines circonstances la férocité de son amour-propre ou le désir se conserver avant la naissance de… »
       http://philia.online.fr/txt/rous_009.php - 12-07-2002

  5. Philia [SPINOZA : La politique doit être et rester réaliste]
« Les philosophes conçoivent les affections qui se livrent bataille en nous, comme des vices dans lesquels les hommes tombent par leur faute, c'est pourquoi ils ont accoutumé de les tourner en dérision, de les déplorer,… »
       http://philia.online.fr/txt/spin_004.php - 11-06-2002

  6. Philia [SPINOZA : Le sage n'a nulle raison de s'interdire de prendre du plaisir]
« Entre la Moquerie (que dans le 1er corollaire j’ai dit être mauvaise) et le rire, je fais une grande différence. Car le rire , tout comme la plaisanterie, est Joie pure et simple ; et par suite, à condition d’être sans… »
       http://philia.online.fr/txt/spin_017.php - 10-11-2004





            


 - Contrat Creative Commons (certains droits réservés) -